Accéder au contenu principal
Grand reportage

Vietnam: la langue française a-t-elle encore sa place face à l'influence grandissante de l'anglais?

Audio 19:30
Poignée de main entre François Hollande et son homologue vietnamien Tran Dai Quang, au palais présidentiel de Hanoï, le 6 septembre 2016.
Poignée de main entre François Hollande et son homologue vietnamien Tran Dai Quang, au palais présidentiel de Hanoï, le 6 septembre 2016. REUTERS/Kham
Par : Frédéric Noir

Au Vietnam, pays de de 91 millions d’habitants, le français est peu visible, voire inexistant en dehors des grandes villes. D’après les derniers chiffres de l’OIF, seule 0,7% de la population peut être considérée comme francophone. Il y a certes une certaine nostalgie de la génération de 60 ans, mais la nouvelle génération se détourne de plus en plus du français au profit de l’anglais, jugé plus utile. Le nombre d’apprenants du français dans le primaire, le secondaire, et dans les classes bilingues baisse d’année en année.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.