Mémoire d'un continent

Enseigner l’histoire des diasporas africaines: Cuba

Audio 19:30
Photo d'archive d'Afro-Argentins en pleine danse, extraite d'un formulaire sur l'histoire noire du tango, disponible sur le site des autorités de Buenos Aires.
Photo d'archive d'Afro-Argentins en pleine danse, extraite d'un formulaire sur l'histoire noire du tango, disponible sur le site des autorités de Buenos Aires. Capture d'écran / Museo Casa Carlos Gardel

Cuba est une île à part dans les Caraïbes, la plus européenne et, en même temps, la plus africaine. Emmenés ici de force par la traite, les Noirs viennent principalement du pays kongo et, dans une moindre mesure, du pays yoruba. Pour résister et survivre à l’esclavage, ils se sont constitués en cabildos de nacion (confréries à première vue tribale), à la fois société d’entraide et espace de préservation de leur identité. C’est là que fleurissent les manifestations religieuses syncrétiques, à dominante africaine, et, bien sûr, la musique et la danse, plus spécialement la rumba que l’Afrique centrale récupérera au XXème siècle. Avec Antoine Manda Tchebwa, directeur général du CICIBA, auteur de Musiques et danses de Cuba et de Héritages euro et afrocubains.