Accéder au contenu principal
Grand reportage

Mémoire et oubli au Pays basque

Audio 19:30
Des officiers du RAID et de la DGSI, le jour de l'arrestation, au Pays basque, de deux chefs politiques d'ETA. Photo datée du 22 septembre 2015.
Des officiers du RAID et de la DGSI, le jour de l'arrestation, au Pays basque, de deux chefs politiques d'ETA. Photo datée du 22 septembre 2015. © AFP/GAIZKA IROZ

Grand Reportage nous emmène aujourd'hui, au Pays basque espagnol. Cela fait 5 ans, en octobre 2011, que l'organisation séparatiste armée ETA a annoncé un cessez-le-feu définitif. Cela a mis fin à 40 ans de terrorisme, de chantages, d'extorsion de fonds, de menaces contre tous ceux qui disaient à haute voix s'opposer à ces desseins totalitaristes et violents. Au total, ce sont 829 assassinats, des milliers de Basques condamnés à l'exil et un impact psychologique très fort. Un cessez-le-feu donc, mais l'ETA n'a pas encore rendu les armes, et ne s'est pas encore dissoute. Alors, au Pays basque, chacun  a sa propre mémoire sur fond d'ignorance de la part des jeunes générations. Les différents camps se livrent à une guerre des récits. Que s'est-il vraiment passé ? Qui est le principal responsable de toutes ces années de violences ? 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.