Accéder au contenu principal
Le coq chante

Eau potable, assainissement et production agricole à Ouégléga et Koudiéré au Burkina Faso

Audio 26:30
Docteur Lakhdar Boukerrou, professeur à l’Université Internationale de Floride (FIU), directeur régional du Programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène.
Docteur Lakhdar Boukerrou, professeur à l’Université Internationale de Floride (FIU), directeur régional du Programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène. © RFI/Sayouba Traoré
Par : Sayouba Traoré
31 mn

Comme dans de nombreux pays du Sahel, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement constitue jusqu’à présent un enjeu majeur de développement au Burkina Faso. Les maladies diarrhéiques à elles seules sont la cause de 1,8 millions de décès, chaque année, dans les pays non industrialisés. Environ 88% de ces décès sont liés à une consommation d’eau impropre et à des pratiques d’hygiène et d’assainissement inadéquats.*** L'émission Le coq chante n'a pas pu être diffusée le dimanche 4 décembre 2016 pour cause de programmation d'une Spéciale du Prix des médias francophones.

Publicité

© RFI/Sayouba Traoré

On pourrait multiplier ici les chiffres. Retenons seulement que la question est grave. Evidemment, les autorités gouvernementales, les collectivités territoriales, et des ONG nationales et internationales interviennent sur ce terrain. Mais, les besoins sont nombreux alors que les familles sont pauvres, que les municipalités ont des budgets squelettiques, que les ministères n’ont pas toujours les moyens nécessaires.

Parmi ces initiatives, nous allons voir aujourd’hui le programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène. Il s’agit d’un programme financé par le gouvernement américain, et qui intervient dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest. Notre périple commence au siège de cette ONG américaine, dans le secteur 54 de la ville de Ouagadougou. Notre visite se poursuivra à Ouégléga et Koudiéré, deux villages de la commune de Tanghin-Dassouri au Burkina Faso.

En images

Invités :
- Docteur Lakhdar Boukerrou, professeur à l’Université Internationale de Floride (FIU), à Miami ; directeur régional du Programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène
- Lassané Zongo, artisan fabricant de pompes à corde, quartier Cissin au secteur 17 de Ouagadougou
- Souleymane Zaré, responsable des Relations publiques et de la Communication du Programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène
- Amado Yalpoudgou, producteur maraîcher, habitant du village de Ouéglega
- Boukhari Ilboudo, éleveur dans le village de Ouégléga dans le secteur 2
- Salomon Justin Yaméogo, coordonnateur du département Suivi-Evaluation du programme USAID Afrique de l’Ouest pour l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène.
- Sambo Kaboré, agriculteur, habitant du village de Koudiéré.

Production : Sayouba Traoré
Réalisation : Ewa Moszynski

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.