Reportage Afrique

Série migrants (volet 5/5): j’aurais voulu être un héros

Audio 02:05
Quand ils ne sont pas sur un chantier, et faute de loisirs en extérieur, l'un des passe-temps favoris des hommes est de jouer aux cartes. (septembre 2016).
Quand ils ne sont pas sur un chantier, et faute de loisirs en extérieur, l'un des passe-temps favoris des hommes est de jouer aux cartes. (septembre 2016). © BACHIR

Dernier épisode de notre série sur les migrants… Quand ils prennent la route, beaucoup sont convaincus qu’ils deviendront les héros de leur famille : ils rêvent de succès, d’argent, d’ascension sociale. Mais la plupart du temps, la réussite n’est pas au bout du chemin. Ce décalage entre les espoirs des proches et la réalité est une source de souffrance supplémentaire. Difficile de rentrer sans argent, difficile d’avouer que l’on a échoué, difficile d’expliquer les choses à sa famille. Il reste alors beaucoup de solitude. Le Reportage Afrique à Alger, de Leïla Beratto.