Chronique transports

Fermeture des voies sur berges à Paris: quel est l'impact?

Audio 02:21
Que se passe-t-il quand on ferme une voie empruntée chaque jour par 43 000 véhicules, dont le quart traversant la capitale française d’ouest en est?
Que se passe-t-il quand on ferme une voie empruntée chaque jour par 43 000 véhicules, dont le quart traversant la capitale française d’ouest en est? IAU

La fermeture, en septembre 2016, de 3,3 km de la voie sur berge rive droite, cette autoroute urbaine qui longe la Seine, est un geste fort de la mairie de Paris mais qui suscite une vive polémique. Quel en est l'impact réel sur la circulation ? Problème, il y a autant de réponses que de rapports...

Publicité

Que se passe-t-il quand on ferme une voie empruntée chaque jour par 43 000 véhicules, dont le quart traversant Paris d’Ouest en Est ? Pour le savoir, la région Ile-de-France a étudié l’évolution de la circulation sur 150 km de route dans Paris et sa région. Le rapport commandé à l'Institut d'aménagement et d'urbanisme d'Ile-de-France fait état de plus de pollution pour les riverains et d'un doublement des temps de parcours sur les quais hauts. Chiffres minorés par la Préfecture, voire très fortement par la Mairie, qui va jusqu’à parler de désinformation. Les expériences similaires menées à l’étranger montrent qu’il faut six mois en moyenne pour changer les habitudes des automobilistes. Le réseau francilien des transports en commun peut aisément absorber le surcroît de passagers qui choisissent de ne plus prendre leur voiture. Interview avec Nicolas Boichon, ingénieur à l’Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail