7 milliards de voisins

Tous fous de chocolat !

Audio 49:30
Salon du chocolat de Paris - Choco Togo.
Salon du chocolat de Paris - Choco Togo. © RFI/Charlie Dupiot

Alors que la demande des consommateurs ne cesse d’augmenter dans le monde. Comment expliquer le succès toujours plus important du chocolat ?A quoi correspond cet engouement ? Y a-t-il un marché africain du cacao transformé pour l’avenir ?  

Publicité

- Michel Barel, ancien directeur de recherche du Cirad,(Centre de coopération International en Recherche Agronomique pour le Développement) qui répond, avec les pays du Sud, aux enjeux internationaux de l'agriculture et du développement. Membre de l'Académie française du chocolat et directeur du cabinet KawaCao – Auteur de «Du cacao au chocolat, l'épopée d'une gourmandise» (Editions Quae).

Reportage, Emmanuelle Bastide à Abidjan avecAxel Emmanuel de Instant Chocolat.

Reportage, Charlie Dupiot au Salon du Chocolat à Paris qui s'est tenu début novembre, et qui accueillait les indéboulonnables stands de l'Equateur et du Ghana entre autres, mais aussi pour la première fois du chocolat togolais, bio de surcroît: Choco Togo, c'est le nom de cette entreprise officiellement née il y a plus de 2 ans. Cabosses de cacao sur la table, fèves éparpillées et poêle qui chauffe.
Cette année "Choco Togo" a vendu plus de 4 tonnes de son chocolat bio, deux fois plus que l'année dernière.
La marque déjà rentable est soutenue par l'Etat togolais qui a financé sa présence au Salon du chocolat de Paris, où louer un stand pendant toute la durée du Salon revient à près de 7 000 euros.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail