Accéder au contenu principal
Le goût du monde

Le repas du berger

Audio 02:38
Une des photos du livre <i>Algérie Gourmande, </i>co-signé par Ourida Nekkache, Claire et Reno Marca.
Une des photos du livre <i>Algérie Gourmande, </i>co-signé par Ourida Nekkache, Claire et Reno Marca. @RenoMarca

Dans Le goût du monde, ce dimanche 25 décembre, nous partons marcher dans les plaines, à flancs de montagnes, sur les pistes, dans le désert. On s’arrêtera un temps pour manger un repas simple essentiel, bon, comme l’est depuis des millénaires le repas du berger. Un repas construit autour des mêmes ingrédients « piliers », facile à conserver, facile à transporter.Ingrédients que le troupeau procure au berger : le lait à portée de main d’homme, nourrissant, lait caillé, travaillé, transformé en fromage. Les fruits : olives, dattes fraiches ou pilées, figues…, et une céréale dont on fait une galette, du pain, une bouillie. Des ingrédients, toujours la même base, qu’importe le pays. Un repas simple, bon, essentiel. Celui des bergers encore aujourd’hui. Repas devenu aussi celui des pique-niques. Notre invitée, Ourida Nekkache est algérienne, professeur de français, écrivain et cuisinière. Elle avait à cœur de parler de la cuisine algérienne, cuisine délicate, peu connue car trop souvent à l’ombre des cuisines voisines du Maroc ou de la Tunisie. Son dernier livre Algérie gourmande, avec Claire et Reno Marca, est un voyage initiatique et gustatif en Algérie.

Publicité

<i>Algerie Gourmande, </i>co-signé par Ourida Nekkache, Claire et Reno Marca.
<i>Algerie Gourmande, </i>co-signé par Ourida Nekkache, Claire et Reno Marca. DR

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.