Priorité santé

Santé de la mère en Casamance (Rediffusion)

Audio 49:30
Femmes attendant leur tour, à l'occasion du passage de la sage-femme itinérante dans la région de Marakissa.
Femmes attendant leur tour, à l'occasion du passage de la sage-femme itinérante dans la région de Marakissa. © Charlie Dupiot

Au Sénégal, 27% des enfants ne sont pas enregistrés à la naissance. Ces taux peuvent atteindre 40 à 60% en Casamance, dans le sud du pays. Pour ces enfants sans identité, il est difficile d'accéder à la Couverture Maladie Universelle qui, depuis 2013, promet la gratuité des soins pour les moins de 5 ans. Une situation qui complique davantage leur accès, déjà restreint, aux services de santé.Quelle est la réalité de l'accès aux soins dans cette région enclavée du Sénégal, minée par un conflit séparatiste depuis 34 ans, et où trois quarts de la population vivent en-dessous du seuil de pauvreté, selon la Banque mondiale ?A quelles difficultés se heurtent les femmes pour faire suivre leurs grossesses, et soigner leurs enfants, dans des villages reculés, accessibles seulement après des kilomètres de piste ? 

Publicité

Reportage de Charlie Dupiot à Sédhiou, Kolda et Bagadadji, en Casamance réalisé en partenariat avec le Fonds Français Muskoka.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail