Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Un monde d'inégalités

Audio 49:30
© Getty images/Alex Wichman

Bien que la pauvreté relative n'ait cessé de reculer depuis trente ans, grâce aux progrès économiques de la Chine et de l'Inde, il y a beaucoup plus d'inégalités entre les riches et les moins riches. Cette situation n'est pas simplement injuste sur un plan moral. Elle est aussi dangereuse sur le plan politique, parce qu'elle suscite la colère de ceux qui se sentent laissés pour compte. Cette colère aura été un des arguments de campagne de Donald Trump qui occupe désormais pour quatre ans la Maison-Blanche, à Washington.Ces inégalités, les dirigeants économiques du monde s'en préoccupent. Réunis à Davos, en Suisse, cette semaine, ils ont placé la question au premier rang de leurs préoccupations. La directrice générale du FMI, Christine Lagarde, a reconnu que son organisation s'était convertie par la force des choses à prendre en compte les inégalités. Alors comment définit-on l'inégalité sur un strict plan économique ? Comment aller au-delà du simple constat sur «il a plus d'argent que moi». Pourquoi les inégalités se sont-elles développées ? Peut-on parler de coupables ? Et qui sont les victimes ? Enfin, comment lutter contre ces inégalités ? Voici les questions posées par Jean-Pierre Boris à ses trois invités.

Publicité

- Ana Llena Nozal est économiste à l'OCDE, au sein de la Direction de l'Emploi, du Travail et des Affaires sociales. Elle a contribué à deux gros rapports sur les inégalités. L'un qui s'intitule «Tous concernés : pourquoi moins d'inégalités profite à tous». L'autre «Toujours plus d'inégalités, pourquoi les écarts de revenus se creusent».   

- Lucas Chancel est économiste, coordinateur du projet Wid World sur les inégalités mondiales à l'Ecole d'Economie de Paris. Il est également chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales. 

- Xavier Godinot est volontaire permanent de l'association ATD Quart Monde. Il coordonne, en ce moment, une recherche participative sur de nouvelles mesures de la pauvreté menée par l'Université d'Oxford avec des personnes en situation de pauvreté.

Dans l’émission, Jean-Pierre Boris fait référence au livre « La Grande Evasion. Santé, richesse et origine des inégalités » par Angus Deaton publié aux PUF.

Les reportages diffusés pendant l'émission :  

 1 / Les inégalités chinoises
Le pays dont la croissance économique a évidemment été la plus spectaculaire au cours des trente dernières années, c'est la Chine. Mais, les inégalités y sont criantes. A Shanghai, notamment, le contraste est très marquant. 27 millions d'habitants, des gratte-ciel à perte de vue qui sont occupés par une classe moyenne de plus en plus riche. Mais, au pied de ces tours, il y a les oubliés de la croissance chinoise.
C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Angélique Forget et Charlie Wang à Shanghai.

Les oubliés de la croissance chinoise

2 / La préoccupation à Davos
Les éminences de la mondialisation réunies à Davos, en Suisse, ont mis cette question des inégalités au premier rang des sujets à traiter. Pour en parler, nous rejoignons l'envoyée spéciale de RFI sur place, Mounia Daoudi.

Les inégalités abordées à Davos

3 / Les inégalités en Afrique du Sud
La question des inégalités est bien sûr cruciale pour l'Afrique. De tous les pays africains, c'est en Afrique du Sud que le revenu  par habitant est le plus élevé. Mais, la politique des héritiers de Nelson Mandela n'a pas réussi à résorber les énormes inégalités sociales et économiques. Entre les luxueuses villas des banlieues blanches de Johannesburg et les bidonvilles de la périphérie, un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Alexandra Brangeon à Johannesburg.
 

Les inégalités en Afrique du Sud

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.