Reportage international

Equateur: quel bilan tirer de la «révolution citoyenne» du président Correa?

Audio 02:35
Quito, la capitale de l'Equateur.
Quito, la capitale de l'Equateur. Wikimedia Commons

C’est une nouvelle fiche du socialisme du XXIe siècle qui se joue ce dimanche 19 février, en Equateur. Après 10 ans de pouvoir sans partage, la « révolution citoyenne » du président Rafael Correa est confrontée à une conjoncture économique et politique difficile malgré la division de l’opposition qui présente sept personnes face au candidat officiel.