Accéder au contenu principal
Invité international

«L’économie chinoise n’est pas en bonne santé» selon Emmanuel Lincot

Audio 08:18
L'assemblée nationale populaire de Chine se réunit à Pékin.
L'assemblée nationale populaire de Chine se réunit à Pékin. REUTERS/Thomas Peter
Par : Loïg Loury
10 mn

Emmanuel Lincot est professeur à l'Institut catholique de Paris et cofondateur de la revue «Asia Focus». Il revient pour RFI sur la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire de Chine. L'empire du milieu n'est pas vraiment à la fête cette année avec un objectif de croissance d'environ 6,5% pour 2017. Explications.

Publicité

En Chine, « pas mal d’indicateurs sont au rouge. Notamment un problème de corruption qui perdure, [mais] aussi tout ce qui a trait au 'shadow banking', c’est-à-dire cet argent sale qui montre que l’économie est fragilisée par le développement d’une économie parallèle. Autres indicateurs assez préoccupants, le surendettement des provinces et enfin la fuite de capitaux, donc évidemment l’économie chinoise n’est pas en bonne santé ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.