Accéder au contenu principal
Autour de la question

Peut-on aimer les robots?

Audio 49:30
Editions Plon
Par : Antonio Fischetti
51 mn

Notre invitée du jour, la chercheuse Laurence Devillers, s'interrogera autour de la question suivante : «Peut-on aimer les robots?»

Publicité

Les robots envahissent de plus en plus notre vie. Ils accomplissent déjà de nombreuses tâches, mais les scientifiques envisagent de les doter de valeurs morales et affectives. Les robots pourront bientôt déceler nos émotions, et y répondre de façon appropriée. Ils pourront aussi faire des choix éthiques. Et seront peut-être même bientôt dotés d'un sens de l'humour ! Ceci permettra d’améliorer la communication avec les robots, par exemple pour l'assistance aux personnes âgées. Mais, il faut aussi songer à se prémunir des dangers de l'informatique affective. Pourrait-on, comme dans les films de science-fiction, tomber amoureux des robots ? Entre risques réels et peurs irraisonnées, comment faire le tri ?

AvecLaurence Devillers, professeure à l’Université Paris-Sorbonne et chercheuse au Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur (Limsi) du CNRS, Laurence Devillers anime l’équipe de recherche Dimensions affectives et sociales dans les interactions parlées.

→ Son ouvrage Des Robots et des hommes Mythes, fantasmes et réalité vient de paraître aux Editions Plon.

→ Un article de Laurence Devillers, intitulé Rire avec les robots pour mieux vivre avec, paru sur le Journal du Cnrs.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.