Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Les femmes en quête d’égalité au travail

Audio 19:30
Un 8 mars de revendications et de grèves pour les femmes du monde entier.
Un 8 mars de revendications et de grèves pour les femmes du monde entier. © AFP/FETHI BELAID
Par : Catherine Rolland
23 mn

Le combat continue pour les femmes. Et en ce 8 mars, l’accent est mis sur le travail.Les inégalités entre les sexes ne se résorbent pas. Les femmes gagnent en moyenne 23% de moins que les hommes. Au rythme actuel, il faudra 70 ans pour résorber les écarts, dit l'Organisation internationale du travail.

Publicité

A l’Union pour la Méditerranée, Delphine Borione est persuadée que favoriser l’autonomisation des femmes au Maghreb ne peut que favoriser l’économie.
A l’Union pour la Méditerranée, Delphine Borione est persuadée que favoriser l’autonomisation des femmes au Maghreb ne peut que favoriser l’économie. © DR

Cette question est aussi une préoccupation de l’Union pour la Méditerranée. L’UPM qui développe des projets concrets pour que les jeunes femmes du Maghreb deviennent plus autonomes. Car, comme le souligne la diplomate Delphine Borione, secrétaire générale adjointe de l’UPM, il reste beaucoup de travail à faire et d’abord en politique.

Les femmes européennes gagnent en moyenne 16% de moins que les hommes, et elles accèdent beaucoup moins aux postes de direction. Et le monde des médias ne fait pas figure d’exemple. Malgré leur présence très forte, seul un dirigeant sur cinq est une femme. En Allemagne, un programme destiné aux cadres féminins souhaite changer la donne. Julien Méchaussie.

Les femmes se font interrompre 3 fois plus que les hommes quand elles parlent. C’est visible lors des débats politiques. Ce qui a donné le néologisme de man-terrupting.
Les femmes se font interrompre 3 fois plus que les hommes quand elles parlent. C’est visible lors des débats politiques. Ce qui a donné le néologisme de man-terrupting. © DR

Y a-t-il encore un débat autour du féminisme en Europe ? Oui, répond notre chroniqueuse Eve Minault. Ce mot ne provoque toujours pas d’adhésion totale chez les jeunes Européennes, même si les slogans féministes fleurissent partout et deviennent un argument marketing. Pourtant même en Europe, il y a encore des combats fondamentaux à mener.

Et aussi
D’ici septembre 2017, les Lituaniens devraient avoir accueilli 1 105 réfugiés, dans le cadre du programme européen de relocalisation. Seuls 254 sont arrivés à ce jour. La Lituanie se situe certes dans la moyenne européenne. Sauf que ces réfugiés ne restent pas : près des deux tiers ont déjà quitté le pays. Marielle Vitureau.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.