Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Guissou Jahangiri: «Porter l’espoir auprès des femmes afghanes»

Audio 03:35
Dans une rue de Kaboul.
Dans une rue de Kaboul. Mélanie Kominek/RFI

Chaque année, le 8 mars célèbre la journée internationale des femmes dans le monde entier. L’occasion de porter un coup de projecteur sur un pays où les femmes sont plongées dans un quotidien de violence et d’interdictions qui leur fait souvent oublier qu’elles ont des droits. Guissou Jahangiri est Iranienne, et depuis plus de quinze ans elle suit de près la situation en Afghanistan et au Tadjikistan, avec sa fondation Open Asia. Elle continue à lancer des initiatives que les femmes afghanes s’approprient. Mais la situation sécuritaire se dégrade, comme en témoigne l’attaque contre un hôpital militaire de Kaboul cette semaine, ce qui inquiète Guissou Jahangiri. Véronique Gaymard l’a rencontrée.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.