Accéder au contenu principal
Grand reportage

Après le terrorisme, panser les blessures invisibles

Audio 19:30
Sur la plage de l'Hôtel Impérial Marhaba de Port el-Kantaoui, près de Sousse en Tunisie, des messages en hommage aux victimes de l’attentat du 26 juin 2015 ont été déposés.
Sur la plage de l'Hôtel Impérial Marhaba de Port el-Kantaoui, près de Sousse en Tunisie, des messages en hommage aux victimes de l’attentat du 26 juin 2015 ont été déposés. © REUTERS/Zohra Bensemra
Par : Jihane Bergaoui
21 mn

En 2015, le terrorisme frappait la Tunisie. L'attaque du Bardo, puis celles de Sousse, ou du bus de la garde présidentielle en centre ville de la capitale ont fait plus d'une soixantaine de morts, sur la seule année 2015. Ces attentats traumatisants pour les survivants ont aussi pointé les défaillances en matière d'assistance psychologique aux victimes du terrorisme. Depuis, le pays planche sur un programme de santé mentale en situations exceptionnelles.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.