Accéder au contenu principal
Littérature sans frontières

L'écrivain japonais Akira Mizubayashi

Audio 19:30
Akira Mizubayashi.
Akira Mizubayashi. © Fanny Renard / RFI

A l'heure de la Semaine de la langue française, l'invité cette semaine est un écrivain japonais particulièrement francophile : Akira Mizubayashi. Traducteur, enseignant de français à Tokyo, il est également l'auteur de plusieurs livres écrits directement en français, dont Une langue venue d'ailleurs, Mélodie : chronique d'une passion et Petit Eloge de l'errance. Il vient de publier son premier roman, sous le titre Un amour de mille-ans également, aux éditions Gallimard.Une magnifique déclaration d'amour à la culture française, aux femmes et à la musique avec au coeur du récit Les Noces de Figaro de Mozart.

Publicité

« Sen-nen – prénom japonais dont la signification ne se révélera que tardivement – est marié à Mathilde, une Française. Ancien professeur de littérature française dans une université à Tokyo, Sen-nen vit désormais à Paris avec sa femme, atteinte d’une grave maladie qui l'oblige à garder la chambre. Tous deux mélomanes, ils se sont connus lors d’un stage de musique en France. Bien avant cela, à Paris, Sen-nen avait fait la rencontre capitale d’une cantatrice, Clémence, qui chantait Suzanne dans Les Noces de Figaro. Ébloui, il avait assisté à toutes les représentations et s’était lié d’amitié avec elle. Des années plus tard, alors qu’il l’a perdue de vue, il reçoit un message de Clémence : Les Noces sont redonnées à l’Opéra, dans la mise en scène originelle qu’elle est chargée de superviser. Mathilde laisse son mari aller à la rencontre du passé, pour une longue conversation dans laquelle la musique et l’amour tiendront une place centrale. » (Présentation de l'éditeur)
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.