Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Les dégâts collatéraux du Brexit

Audio 19:30
Theresa May, à Bruxelles, au Sommet de l'Union européenne, le 9 mars 2017.
Theresa May, à Bruxelles, au Sommet de l'Union européenne, le 9 mars 2017. REUTERS/Dylan Martinez
Par : Frédérique Lebel
22 mn

Le Brexit bientôt en marche. Le 29 mars 2017, très exactement, la Première ministre britannique Theresa May activera le fameux article 50, pour lancer les négociations. Dans le milieu universitaire britannique, on avait fait campagne contre la sortie de l’Europe. On s’inquiète donc et surtout, on essaie de trouver des solutions pour continuer à bénéficier des avantages de l’Union Européenne. A Londres, Marie Billon.

Publicité

Luxembourg, au cœur de la finance
Et c’est dans ce contexte que l’on célèbre, cette semaine, les 60 ans du traité de Rome. Le traité fondateur de l’Union européenne signé alors par six pays. Dont le Luxembourg. C’est dans ce petit pays entre la France et la Belgique que nous commençons notre série de reportages sur une Europe aujourd’hui très malmenée. Luxembourg, pays de la finance, qui espère bien tirer des bénéfices du Brexit. Mais, surtout un pays qui a dû longtemps batailler avec une mauvaise réputation de paradis fiscal et qui, sous la pression de l’Europe ,justement, a dû faire d’importantes réformes. C’est le reportage sur place de Domitille Piron.

La Hongrie condamnée pour sa gestion de l’asile
La Hongrie condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme.
Le 14 mars 2017, les juges de la Cour européenne de Strasbourg ont condamné la Hongrie pour n’avoir pas respecté la convention européenne des droits de l’homme. Ce sont deux demandeurs d’asile originaires du Bangladesh qui ont porté plainte. Pour en parler, on retrouve notre correspondante à Budapest, Florence La Bruyère.

Les Pussy Riots à New York
Elles sont de retour, ou plutôt elle est de retour, Maria Alyokhina l’une des membres fondatrices de PussyRiot, groupe punk féministe anti-Poutine. Le week-end dernier, elle était dans une petite salle avant-gardiste du quartier de Brooklyn à New York. Pour son spectacle révolution, elle a raconté à nouveau son histoire, son emprisonnement en Russie après une performance jugée blasphématoire dans une église. Aux Etats-Unis où le président Trump affiche son admiration pour le maître du Kremlin, le spectacle avait évidemment une résonance particulière. A New York, Grégoire Pourtier.

La mémoire de 1870
La guerre de 1870, et surtout la bataille de Reichshoffen qui a fait 20 000 morts côté français et allemand en une seule journée, a désormais son musée. A Woerth, près de Strasbourg, on essaie de comprendre cette défaite qui a conduit à l’annexion de l’Alsace et de la Moselle par la Prusse. Sur place, Corinne Fugler. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.