Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

Madagascar: Moramanga, second haut lieu de l’insurrection de 1947 (2/5)

Audio 02:37
La place du 29-Mars 1947 à Moramanga, la ville où a débuté l'insurrection.
La place du 29-Mars 1947 à Moramanga, la ville où a débuté l'insurrection. Jeanne Richard / RFI
4 mn

Suite de notre série de reportages à Madagascar, 70 ans après le soulèvement contre l’empire colonial français… Nous allons ce matin à Moramanga, second haut lieu de l’insurrection de 1947. Située à 100 km à l’est de la capitale, cette localité est l’un des deux points de départ de la lutte armée des organisations secrètes qui souhaitent libérer le pays de la tutelle française. L’insurrection éclate dans la nuit du 29 mars 1947, simultanément à Manakara et Moramanga, avant de s’étendre à d’autres districts. A Moramanga, les insurgés s’attaquent au camp militaire français pour prendre les armes, et investissent la gare et l’hôtel Larrieu où dorment la plupart des officiers français de la garnison. Mais Moramanga voit aussi par la suite l’un des épisodes les plus marquants de la violente contre-insurrection française : les troupes coloniales tirent sur 3 wagons plombés où sont enfermés 166 militants politiques alors prisonniers. A Moramanga, la répression durera un an et demi. Dans cette petite ville à cheval entre les hauts plateaux et la côte, que reste-t-il de cette mémoire collective ? Retour sur les lieux, avec ce Reportage Afrique de Sarah Tétaud.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.