Accéder au contenu principal
Le débat africain

Le dialogue politique au Gabon: pour quoi faire et avec qui?

Audio 49:30
Le président Ali Bongo Ondimba a prêté serment, le 27 septembre 2016 à Libreville, au Gabon, pour un deuxième mandat.
Le président Ali Bongo Ondimba a prêté serment, le 27 septembre 2016 à Libreville, au Gabon, pour un deuxième mandat. © AFP/STEVE JORDAN

Sept mois après les élections contestées au Gabon, le dialogue politique national, voulu par Ali Bongo, s’est ouvert ce mardi 28 mars 2017, et ce pour plusieurs semaines. Si Jean Ping, candidat malheureux à l’élection présidentielle de 2016, n’y prendra pas part, ce n’est pas le cas de plusieurs membres de l’opposition (Union Nationale). Qui alors y participera ? Quels sont les objectifs de ce dialogue ?

Publicité

Avec :

Patrick Eyogo Edzang, député de l’Union Nationale de la commune de Bitam, prenant part au dialogue

Franck Ndjimbi, rapporteur du dialogue politique de Jean Ping (UN)

Alain-Claude Bilie By Nzé, ministre de l’Économie numérique, de la Communication, de la Culture et des Arts, porte-parole du Gouvernement.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.