Invité Afrique soir

Réfugiés: «Il y a des migrants qui sont achetés et vendus», selon Leonard Doyle

Audio 04:35
Des pick-up chargés de migrants quittent le nord du Niger pour rejoindre la Libye, en juin 2015)
Des pick-up chargés de migrants quittent le nord du Niger pour rejoindre la Libye, en juin 2015) ISSOUF SANOGO / AFP

De plus en plus de migrants ouest-africains sont vendus comme esclaves en Libye, selon l’Organisation internationale pour les migrations. Des migrants ont confié à l’OIM avoir été achetés et revendus, notamment, à Sabha, ville du sud de la Libye où passent de nombreux candidats à l’exil. Le phénomène serait si important que l’OIM n’hésite pas à parler de « marché aux esclaves ». Michel Arseneault a joint le porte-parole de l’OIM à Genève.

Publicité

« Pour les femmes, c’est très dangereux, il y a tout un système d’esclavage sexuel en Libye. On rencontre des migrantes qui ont été dans ce système, qui ont été traitées par des passeurs et qui ont été exploitées sexuellement. »

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail