La marche du monde

Cannes: une histoire mondiale

Audio 45:46
© Festival de Cannes 2017

Avec Gilles Jacob, son ancien président, nous revisitons l’histoire politique du Festival de Cannes.

Publicité

Créé en 1939 en réaction aux tendances fascisantes de la Mostra de Venise, le Festival est stoppé net par la Seconde Guerre mondiale pour renaître dès 1946.
Au regard de son rôle politique, le Festival du cinéma mondial a tenté de défendre des artistes, dont la liberté était mise en danger comme le réalisateur philippin Lino Brocka, ou l’Iranien Abbas Kiarostami.
Mais il a dû gagner son indépendance pour décider du choix des oeuvres en compétition.
Car à l’origine, les films n’étaient pas sélectionnés par le délégué général, mais présentés par les nations.

Gilles Jacob a dirigé le Festival de Cannes pendant plus de 35 ans.
Gilles Jacob a dirigé le Festival de Cannes pendant plus de 35 ans. © Droits réservés

Grand témoin : Pierre Rissient, découvreur de réalisateurs, présent à Cannes depuis 1964.
Et la participation de Frédéric Borgia, directeur de l’Institut Jean Vigo de Perpignan.


Une émission mise en ondes par Eliott Bourel, avec la complicité d'Aurélien Moisan pour les recherches d’archives de RFI et de l’INA.
 

A découvrir :
- Le site du festival de Cannes consacré à son histoire
- L’institut Jean Vigo à Perpignan présente le film « Manille », de Lino Brocka.

A suivre prochainement sur le Facebook de la Marche du monde, la sortie DVD des films «Manille» et «Insiang» de Lino Brocka.

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail