Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Libye: pour le CICR, le secteur médical a beaucoup souffert

Audio 05:31
L'entrée du service d'urgence de l'hôpital de Misrata, en Libye.
L'entrée du service d'urgence de l'hôpital de Misrata, en Libye. STRINGER / AFP

Katja Lorens, la présidente sortante de la mission en Libye du Comité international de la Croix-Rouge, évoque l'activité difficile du comité durant les deux dernières années dans ce pays en proie au chaos. De passage à Paris, Houda Ibrahim l'a rencontrée et elle a exposé avec elle la situation de la santé en Libye où les hopitaux manquent de tout. Face aux menaces auxquelles les membres du CICR, le comité s'est vu contrainte à adapter ces activités et à les restreindre presque au secteur médicale et des formations.

Publicité

« Le secteur de la santé aujourd’hui a beaucoup souffert. Il reste juste une portion des structures médicales qui est encore fonctionnelle. Il manque du matériel, il y a du personnel (qui souvent était du personnel étranger) qui a quitté le pays, et comme il y a aussi cette détérioration continue de la situation économique, il y a souvent un manque de matériel pour le traitement des maladies chroniques notamment. Il est arrivé qu’il y ait un manque total d’insuline dans le pays par exemple... »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.