Invité international

Législatives au Royaume-Uni: Theresa May va-t-elle perdre sa majorité au Parlement?

Audio 06:34
Theresa May au milieu de ses sympathisants le 1er mai à Mawdesley.
Theresa May au milieu de ses sympathisants le 1er mai à Mawdesley. REUTERS/Andrew Yates

A huit jours des élections législatives anticipées du 8 juin au Royaume-Uni, la Première ministre Theresa May a brillé par son absence mercredi au grand débat électoral où elle a été critiquée de toutes parts. « Un signe de faiblesse », selon Jeremy Corbyn, le leader de l'opposition travailliste. Représentée par sa ministre de l'Intérieur, Amber Rudd, la Première ministre a raté l'occasion de répondre directement aux nombreuses attaques frontales, alors qu'elle traverse déjà une passe difficile. Lorsqu'elle a convoquée en avril ce scrutin anticipé, un raz-de-marée était promis aux Tories. Mais la campagne a depuis été marquée par plusieurs trous d'air. Les derniers sondages créditent le parti conservateur d’une courte avance sur le Labour. Pour en parler, Agnès Alexandre-Collier, professeur de civilisation britannique à l'université de Bourgogne.