Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Des rencontres avec bébé pour s’intégrer en Suède

Audio 19:30
Svenska med baby.
Svenska med baby. © Svenska med baby
Par : Catherine Rolland
23 mn

Entre 2015 et 2016, la Suède a accueilli 250 000 réfugiés. Comme ses voisins en Europe, le royaume qui a durci sa politique migratoire doit faire face à un défi majeur: intégrer tous les nouveaux-arrivants. Les communes ont à charge d’organiser des cours de langue. Mais, l’intégration passe aussi par la rencontre. Créée à Stockholm, il y a 5 ans, l'initiative «Svenska med baby» - le suédois avec bébé-, s'est répandue jusqu’à Eslöv, dans le Sud. Des groupes de parents suédois ou d’origine étrangère se rencontrent régulièrement pour partager conseils et expériences. Anne-Françoise Hivert.

Publicité

L’islam tolérant des Balkans lutte contre le salafisme
Depuis quelques années, le salafisme s’implante doucement dans les Balkans, financé par les pays du Golfe. Cette doctrine rigoriste se heurte à l’islam traditionnel très libéral, enraciné en Europe depuis 600 ans. Les simples croyants, comme les imams sur le terrain, se sentent agressés par cette pratique de la religion importée de l’étranger. Même si les salafistes, souvent jeunes, restent encore minoritaires, les tensions ne manquent pas. Mersiha Nezic.

Climat : les objectifs européens
Après des mois de propos plus qu’ambigus, Donal Trump devrait annoncer ce soir sa décision sur l’accord de Paris sur le climat. Lors du dernier G7 à Taormina, les quatre de l’Union européenne, le Canada et le Japon ont fait front commun contre les Etats-Unis… sans succès. Les Européens eux renouvellent leur objectif de réduire de 40%, en 2030, les émissions de gaz à effet de serre (GES) qui figurait déjà dans le paquet énergie-climat européen adopté en 2014. Les précisions de Daniel Vigneron de MyEurop.info.

Cordelia Parker devant ses deux horloges à la gare de St Pancras.
Cordelia Parker devant ses deux horloges à la gare de St Pancras. © DR

A chaque élection britannique, son artiste
C’est une tradition récente au Royaume-Uni. Elle date en fait de 2001, une idée du travailliste Lord Tony Banks. Cette année, Cordelia Parker est la première femme à endosser ce rôle. Son travail est exposé à Londres, au Tate Modern, ou encore à St Pancras pour laquelle elle a créé deux horloges. Marie Billon.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.