Carrefour de l'Europe

Royaume-Uni: une élection sous l’emprise du Brexit et du terrorisme

Audio 49:30
Jeremy Corbyn et Theresa May.
Jeremy Corbyn et Theresa May. Montage/© REUTERS/Peter Nicholls/Kirsty Wigglesworth/Pool

Les élections législatives anticipées provoquées par Theresa May devaient être une promenade de santé pour la Première ministre britannique. Mais à l’approche du 8 juin, les sondages sont moins favorables pour le Parti conservateur et les intentions de vote en faveur des travaillistes de Jeremy Corbyn remontent. Sur le Brexit, les deux leaders divergent : « mieux vaut aucun accord qu’un mauvais accord », explique Theresa May tandis que Jeremy Corbin estime « qu’il faut trouver une entente avec l’Union européenne ». Après l’attentat de Manchester, le candidat des travaillistes s’est exclamé : « La guerre contre le terrorisme ne marche tout simplement pas », déclaration qui a provoqué la colère des conservateurs.Une émission enregistrée avant l'attentat de Londres du 3 juin 2017.

Publicité

Avec :

- Pauline Schnapper, professeur de Civilisation britannique à l’Université Sorbonne-nouvelle Paris3.
Plus d’infos : ici

- Helen Drake, professeur à l’Université de Loughborough, titulaire de la chaire des études européennes et françaises.
Plus d’infos : ici

- Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes dans le gouvernement de Tony Blair.
Son compte Twitter: ici.

Avec la participation de Maria Afonso et de Felicia Schröder et le regard de Judith Sinnige de Courrier International.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail