Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

Royaume-Uni: une élection sous l’emprise du Brexit et du terrorisme

Audio 49:30
Jeremy Corbyn et Theresa May.
Jeremy Corbyn et Theresa May. Montage/© REUTERS/Peter Nicholls/Kirsty Wigglesworth/Pool
Par : Daniel Desesquelle
52 mn

Les élections législatives anticipées provoquées par Theresa May devaient être une promenade de santé pour la Première ministre britannique. Mais à l’approche du 8 juin, les sondages sont moins favorables pour le Parti conservateur et les intentions de vote en faveur des travaillistes de Jeremy Corbyn remontent. Sur le Brexit, les deux leaders divergent : « mieux vaut aucun accord qu’un mauvais accord », explique Theresa May tandis que Jeremy Corbin estime « qu’il faut trouver une entente avec l’Union européenne ». Après l’attentat de Manchester, le candidat des travaillistes s’est exclamé : « La guerre contre le terrorisme ne marche tout simplement pas », déclaration qui a provoqué la colère des conservateurs.Une émission enregistrée avant l'attentat de Londres du 3 juin 2017.

Publicité

Avec :

- Pauline Schnapper, professeur de Civilisation britannique à l’Université Sorbonne-nouvelle Paris3.
Plus d’infos : ici

- Helen Drake, professeur à l’Université de Loughborough, titulaire de la chaire des études européennes et françaises.
Plus d’infos : ici

- Denis MacShane, ancien ministre des Affaires européennes dans le gouvernement de Tony Blair.
Son compte Twitter: ici.

Avec la participation de Maria Afonso et de Felicia Schröder et le regard de Judith Sinnige de Courrier International.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.