Accéder au contenu principal
Lignes de défense

Va-t-on armer les drones français?

Audio 02:29
Un drone «Reaper» dans son hangar de Niamey, au Niger.
Un drone «Reaper» dans son hangar de Niamey, au Niger. Olivier Fourt/RFI

C’est l’un des dossiers que devra trancher la nouvelle ministre de la Défense, Sylvie Goulard : l’autorisation d’armer les drones français. Le précédent locataire de l’hôtel de Brienne, Jean-Yves Le Drian s’y était toujours opposé. Aujourd’hui, les drones Reaper achetés aux Etats-Unis, après l’intervention française au Mali, n’embarquent pas d’armement. Mais un rapport parlementaire de la commission de la Défense du Sénat, rédigé par un parlementaire de gauche : Gilbert Roger (PS) et un autre de droite :  Cédric Perrin (LR), plaide pour que ces machines volantes puissent le plus rapidement possible emporter des bombes et des missiles, comme c’est le cas chez les alliés de la France. Cinq Reaper sont aujourd’hui employés dans la guerre contre les mouvements armés terroristes au Sahel et au Sahara, mais, à ce stade, ils ne servent qu’à récolter du renseignement, voire désigner des cibles. Olivier Fourt reçoit Cédric Perrin.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.