Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

L’économie ivoirienne sur la corde raide

Audio 49:30
Les présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron au Palais de l'Elysée, à Paris, le 11 juin 2017.
Les présidents Alassane Ouattara et Emmanuel Macron au Palais de l'Elysée, à Paris, le 11 juin 2017. © REUTERS/Mal Langsdon

Le président Alassane Ouattara était, il y a quelques jours, à Paris au Palais de l'Elysée pour rencontrer Emmanuel Macron. A l'issue de cette entrevue, les deux hommes ont fait une déclaration à la presse. Emmanuel Macron a complimenté son hôte pour les bons résultats de l'économie ivoirienne. Dans sa réponse, le président ivoirien n'a pas dissimulé que son pays faisait face à quelques turbulences.C’est que, depuis l'arrivée au pouvoir d'Alassane Ouattara en 2010, le pays semble être entré dans une spirale économique vertueuse. Cela s'est traduit jusqu'à cette année 2017 par une croissance du Produit Intérieur Brut frôlant les 10%. Mais, la baisse des cours du cacao, dont le pays est le premier producteur mondial a porté un premier coup. Puis, sont venues les mutineries, ces derniers mois, et il a fallu sortir le chéquier pour faire rentrer les soldats dans les casernes. Moins de rentrées et plus de dépenses, cela a suffi pour faire planer le doute sur la réussite du modèle ivoirien. Alors, quel est ce modèle ? La croissance de ces dernières années a-t-elle profité à tout le monde ? La Côte d'Ivoire peut-elle échapper à l'économie de la rente basée sur la production de cacao, café, coton ? Le pays est-il en train de s'endetter dangereusement ?

Publicité

Voilà les questions de Jean-Pierre Boris aux deux invités de l’émission :

- Gervasio Semedo, maitre de conférences à la Faculté d'économie de l'Université Pierre Rabelais, à Tours, consultant auprès de la CEDEAO.

- Gilles Dufrénot, professeur d'économie à l'Université Aix-Marseille, également chercheur au CEPII.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.