Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

La grogne des soldats néerlandais

Audio 19:30
Une patrouille de militaires néerlandais en Afghanistan en juin 2007.
Une patrouille de militaires néerlandais en Afghanistan en juin 2007. © ISAF
Par : Frédérique Lebel
22 mn

Les militaires se disent sous pression, les moyens manquent alors qu’ils sont sur tous les fronts. Les dernières déclarations du président américain Donald Trump, dans un pays qui est très dépendant de l’Otan, ont ajouté au malaise. Aux Pays-Bas, notre correspondant Antoine Mouteau a recueilli le témoignage d’un militaire qui exprime son ras-le-bol. Pour protéger son identité, sa voix a été entièrement modifiée.

Publicité

Les exercices de l’Otan
Et dans un contexte de tension avec le voisin russe, Plus de 5300 soldats de 10 pays de l’Otan viennent de participer à des opérations d’entraînement en Pologne, mais aussi en Lituanie où l’on retrouve notre correspondante Marielle Vitureau.

Les militants NO-TAV toujours mobilisés.
Les militants NO-TAV toujours mobilisés. © Carlotta Morteo

Expulsions pour les NO-TAV
C’est un de ces grands chantiers européens qui mobilise une forte opposition citoyenne. Le train grande vitesse entre Lyon et Turin, le TAV, le nouveau tunnel ferroviaire sous les Alpes, et sa gare internationale mobilisent un budget de 26 milliards d’euros. «Beaucoup trop», estiment les opposants qui dénoncent au sein du collectif NO TAV, un projet sans cohérence économique. Depuis le mois de mars 2017, les habitants de la vallée de Suse dans le nord de l’Italie ont commencé à recevoir des lettres d’expropriation, c’est le reportage sur place de Carlotta Morteo.

Juteuse communication
Le gouvernement hongrois n’aime rien tant que taper sur l’Union européenne. Sa dernière campagne intitulée « Arrêtons Bruxelles » aurait connu un franc succès. 1 600 000 personnes ont renvoyé le questionnaire. Si bien qu’une nouvelle campagne d’affichage vient aujourd’hui les remercier. Mais derrière cette posture idéologique, se cache une vraie stratégie financière, comme nous l’explique depuis Budapest, Florence Labruyère.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.