Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Les «repats» sont-ils tous faits pour retourner sur leur terre d’origine?

Audio 49:30
© PCTI Professional College

A l'occasion de Inspire Afrika organisé en partenariat avec Hopscotch Africa, la sixième édition des Inspir’Talks qui aura lieu le vendredi 23 juin 2017 au MEDEF.Après un parcours scolaire ou académique hors du continent, de nombreux jeunes Africains ou d’origine africaine souhaitent revenir sur le continent. Les « repats » entendent souvent contribuer au développement de l’Afrique où ils trouvent de nombreuses opportunités pour leurs talents. Mais, sont-ils tous faits pour revenir sur leur terre d’origine ? Comment se passent leurs expériences ?

Publicité

Issiaka Konaté, directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, retourné dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire, après vingt ans passés à l'étranger et recruté au ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de la diaspora

- Nathan Londadjim, co-fondateur de Médias France, agence publicitaire qui souhaite se développer sur le continent africain, il a passé un an en Afrique du Sud en poste chez Morgan Stanley

- Chams Diagne, directeur de Talent2Africa, agence de mise en relation des jeunes talents de la diaspora africaine qui veulent se réinstaller sur le continent africain, retourné dans son pays d'origine, le Sénégal, après ses études en France

- Quentin Rukingama, d'origine burundaise, a fait ses études en France avant de s'installer au Kenya, il travaille aujourd'hui chez BUNGE (numéro 1 de l'agri-business en Afrique de l'est) où il est Business development-manager pour l'Afrique, il est aussi membre du Bureau du Club Diallo Telli, think tank pour la fédération des cadres africains.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.