La marche du monde

Le pouvoir des Mossi au Burkina Faso

Audio 49:30
Le Roi Mossi Baloum Naaba Tanga II en 2012.
Le Roi Mossi Baloum Naaba Tanga II en 2012. © Benoît Beucher

Enregistrée en 1957 par le pionnier du reportage Samy Simon, la cérémonie des funérailles du Roi Mossi Saaga II est l’une des pépites sonores que nous vous proposons dans cet épisode de La marche du monde. Nous sommes à Ouagadougou, dans la capitale de la Haute Volta bientôt indépendante… future Burkina Faso.Ici, la noblesse Mossi présente depuis son arrivée au 15ème siècle est respectée par tous. Et le roi, le Moro Naaba, dont le pouvoir est d’ordre divin, reste indispensable au maintien de la paix civile, comme nous avons pu l’observer lors du dernier putsch perpétré par le régiment de sécurité présidentiel de Blaise Compaoré en 2015. C’est au palais du Moro Naaba qu’un accord d’apaisement avait été signé, ce qui montre toute la puissance de la Noblesse Mossi.

Publicité

 

Une émission signée Valérie Nivelon et réalisée par Eliott Bourel, avec la complicité de notre correspondant Yaya Boudani à Ouagadougou et Laurence Sarniguet pour la recherche des archives sonores.

Avec les analyses de notre invité Benoît Beucher, auteur de l’ouvrage « Manger le pouvoir » aux éditions Karthala
L’historien Hamidou Diallo, spécialiste des archives nationales du Burkina Faso
Et le témoignage de SM Le Dima de Boussouma, région au Nord de Ouagadougou.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail