Accéder au contenu principal
C'est pas du vent

2. Désertif'actions: le Sahel s’organise

Audio 26:30
L'ombrière de la ferme sert à protéger les jeunes plants contre le soleil.
L'ombrière de la ferme sert à protéger les jeunes plants contre le soleil. © RFI/Yaya Boudani

La désertification touche 40% des sols de notre planète, et les deux tiers des terres du continent africain qui, asséchées, deviennent imperméables à l'eau et infertiles. Quelles en sont les causes, naturelles et humaines ? Comment prévenir ce phénomène et lutter contre la dégradation des terres, en fertilisant les sols, ou grâce à des projets de reforestation ?Émission enregistrée à Strasbourg, à l'occasion du sommet Désertif'actions, qui a réuni les acteurs de 26 pays sur ce sujet.

Publicité

Invités :
- Patrice Burger, directeur du CARI, organisateur de Désertif’actions
- Marcos Montoiro, chargé de liaison ONG et société civile pour la Convention des Nations unies sur la lutte contre la Désertification
- Fama Touré, chef de la division Suivi évaluation au sein de l’Agence régionale du développement de la région de Louga, au nord du Sénégal
- Mamadou Cissokho, président d’Honneur de la plateforme nationale pour les paysans du Sénégal et du ROPPA, le réseau des organisations paysannes et de producteurs agricoles de l'Afrique de l'Ouest.

Avec un reportage de Yaya Boudani dans la ferme de Guié au Burkina Faso, où on restaure les terres dégradées, grâce à plusieurs techniques.

Les pépinières.
Les pépinières. © RFI/Yaya Boudani

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.