La bande passante

Le jazz ethnique d'Electric Vocuhila

Audio 49:30
© DR
Par : Laurence Pierre
51 mn

La rencontre avec Maxime Bobo, saxophoniste d'Electric Vocuhila, pour leur nouvel album Kombino Splinto.

Publicité

Né en duo saxophones/batterie à Berlin, devenu quartet électrique, Electric Vocuhila mêle des rythmiques inspirées de diverses musiques urbaines africaines comme le sébène congolais, l'éthio-jazz et le tsapiky malgache à une conception orchestrale issue du jazz, et plus particulièrement de la musique harmolodique d'Ornette Coleman. Sur une base rythmique obstinée, mais toujours mouvante, tour à tour hypnotique et frénétique, leur musique se construit librement autour de motifs répétitifs.

Le reportage d'Antoine Lalanne-Desmet, de retour du festival Pause Guitare.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail