Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

«Espace, une nouvelle frontière africaine» : l'Afrique du Sud (volet 1/4)

Audio 02:27
L'Afrique du Sud accueillera d'ici 2024 une partie du Sky Array Kilometer, le plus grand téléscope du monde dont certains composants sont déjà en place dans le désert sud africain du Karoo.
L'Afrique du Sud accueillera d'ici 2024 une partie du Sky Array Kilometer, le plus grand téléscope du monde dont certains composants sont déjà en place dans le désert sud africain du Karoo. NASA/JPL-Caltech
Par : Liza Fabbian
4 mn

L’Afrique restera-t-elle encore longtemps à l’écart de la conquête spatiale ? Sur le continent, en tout cas, un savoir sur l’espace commence à se constituer, et certains rêvent déjà de partir vers le ciel. C’est ce que nous allons voir au cours de la série de quatre reportages « Espace, une nouvelle frontière africaine », que nous vous proposons de suivre à partir d’aujourd’hui et jusqu’au jeudi 13 juillet 2017.

Publicité

Pour le premier volet ce matin, nous partons en Afrique du Sud, l'un des pays africains pionniers dans les sciences de l'espace. Le pays a lancé son premier programme spatial dans les années 80 et possède sa propre agence spatiale nationale : SANSA (South African National Space Agency). La structure offre une expertise en météo spatiale (interactions physiques et magnétiques du Soleil avec la Terre) : observation de la Terre et de l'espace, études des champs magnétiques ou encore ingénierie des satellites. Liza Fabbian s'est rendue dans deux centres de l'Agence spatiale sud-africaine, à Hermanus et Pretoria.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.