Accéder au contenu principal
Géopolitique, le débat

Kurdistan irakien: les risques du référendum

Audio 49:30
Un drapeau kurde flotte sur un char des peshmergas, les combattants de la région autonome du Kurdistan irakien, le 14 août 2016, dans le sud-est de Mossoul.
Un drapeau kurde flotte sur un char des peshmergas, les combattants de la région autonome du Kurdistan irakien, le 14 août 2016, dans le sud-est de Mossoul. © REUTERS/Azad Lashkari

La reprise de Mossoul que Daech avait envahie en 2014 contribue à remettre le dossier kurde sous les feux de la rampe, tant il est vrai que les peshmergas ont participé avec les forces irakiennes à la bataille pour libérer la ville. Une libération qui intervient à quelques semaines du référendum sur l’indépendance du Kurdistan irakien qui se tiendra le 25 septembre 2017. Un processus pour le moins compliqué et à haut risque.

Publicité

Invités :

- Adel Bakawan, sociologue. Chargé de cours à l’Université d’Evry. Membre associé du Laboratoire Cadis de l’EHESS. Directeur d’un groupe de recherches sur l’indépendantisme à la FMSH.

- Olivier Piot. Grand Reporter. « Le peuple kurde, clé de voute du Moyen-Orient », éditions les Petits Matins.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.