Bonjour l'Europe

Russie: un ballet dédié au danseur étoile Noureev annulé à cause de sa sexualité

Audio 02:59
Rudolf Noureev.
Rudolf Noureev. Allan warren/wikimedia.org

Rudolf Noureev (1938-1993), mis en scène par Kirill Serebrennikov. La première devait se tenir mardi dernier sur la scène du prestigieux théâtre Bolchoï. A la surprise générale, la représentation a été annulée seulement quelques jours avant. Une affaire qui fait grand bruit en Russie." > Cela devait être un événement culturel majeur cette année à Moscou: un ballet retraçant la vie du danseur Rudolf Noureev (1938-1993), mis en scène par Kirill Serebrennikov. La première devait se tenir mardi dernier sur la scène du prestigieux théâtre Bolchoï. A la surprise générale, la représentation a été annulée seulement quelques jours avant. Une affaire qui fait grand bruit en Russie.

Publicité

De notre correspondant à Moscou,

Tous les billets avaient été vendus. Le balai avait été monté pour la scène du Bolchoï par Kirill Serebrennikov, l’un des metteurs en scène les plus renommés de Russie, à la tête de l’excellent centre Gogol de Moscou.

Cette annulation soudaine a suscité une telle incompréhension que le directeur du Bolchoï, Vladimir Ourine, a donné une conférence de presse lundi. Il y avait énormément de monde.M. Ourine était d’une humeur assez maussade.

Selon lui, le ballet n’était tout simplement pas prêt : « En matière de qualité, on s’est rendu compte que c’était mauvais. » Il a expliqué que le spectacle devait être retravaillé et qu’il était simplement reporté au printemps prochain.

Mais ces clarifications ont suscité une certaine perplexité, car il est surprenant qu’une institution comme le Bolchoï se rende compte si tardivement qu’un spectacle n’est pas prêt. D’autant que la répétition générale s’est très bien passée, dit-on.

Un rapport avec l'homosexualité de Rudolf Noureev ?

Depuis la conférence de presse, cette décision inattendue nourrit les spéculations. Quelle pourrait être la raison de la déprogrammation ? Une dépêche de l’agence Tass semble avoir apporté la véritable explication à cette affaire.

Cette dépêche indique que le contenu du ballet avait déplu au ministre de la Culture, Vladimir Medinsky, qui aurait fait pression pour annuler la représentation. La dépêche en question a disparu quelques heures après sa publication.

Depuis 2013, la justice russe punit la propagande des « relations sexuelles non traditionnelles » auprès des mineurs, selon l’expression consacrée. Ce ballet, dédié à un génie de la danse ouvertement homosexuel, ne devait pas particulièrement enchanter le ministre.

Le metteur en scène est lui-même homosexuel, un critique du conservatisme officiel. Selon des clichés pris pendant la répétition, une célèbre photo de M. Noureev entièrement nu, de face, devait apparaître dans le ballet.

La part d'ombre d'une icône nationale de la danse russe

En fait, la figure de Rudolf Noureev semble embarrasser les autorités. D’une part, il incarne l’excellence du ballet russe et contribue à l’image de marque du pays dans le monde. D’autre part, il était homosexuel.

Une homosexualité qu'il revendiquait jusqu'à sa mort du sida en 1993. On imagine donc que les autorités préfèreraient laisser l’autre facette de cette icône nationale de la danse dans l’ombre.

En 2013, un documentaire retraçant la vie du danseur est sorti en salle en Russie. Le film s’appelle Rudolf Noureev, le démon rebelle. Il avait été réalisé avec le soutien du ministère de la Culture.

En fait, c’est en regardant ce film que l’on prend la mesure du malaise entourant Noureev en Russie. A aucun moment, ce film n’aborde la vie intime du danseur, et le mot sida n’est pas prononcé une seule fois.

→ Écouter sur RFI : Noureev, l'étoile revit à travers son ancien élève Charles Judes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail