Accéder au contenu principal
Invité international

Hans Stark: en Allemagne, Angela Merkel «n'a même pas besoin de mener campagne»

Audio 06:20
Hans Stark, professeur de civilisation allemande à la Sorbonne, est aussi secrétaire général du Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l'Ifri.
Hans Stark, professeur de civilisation allemande à la Sorbonne, est aussi secrétaire général du Comité d'études des relations franco-allemandes (Cerfa) de l'Ifri. IFRI
Par : Florence Thomazeau
8 mn

Le 24 septembre 2017, les Allemands voteront pour renouveler les 630 sièges du Bundestag. Des élections législatives qui opposent notamment la CDU, le parti de la chancelière allemande Angela Merkel, à celui de Matin Schulz, le SPD, parti social de centre gauche. Angela Merkel, au pouvoir depuis 12 ans, est comme ses adversaires en campagne pour tenter de remporter un 4e mandat et les derniers sondages lui donnent une nette avance. Hans Stark, professeur de civilisation allemande à la Sorbonne, secrétaire général du comité d’études des relations franco-allemandes de l’IFRI (Institut Français des Relations Internationales) analyse pour RFI l’avance de la chancelière allemande dans les enquêtes d’opinion.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.