Bonjour l'Europe

Allemagne: un enlèvement mystérieux en pleine journée

Audio 03:18
C'est en pleine journée que Trinh Xuan Thanh a été enlevé, à Berlin.
C'est en pleine journée que Trinh Xuan Thanh a été enlevé, à Berlin. CC0/Pixabay/ThomasWolter

La République tchèque a arrêté et extradé cette semaine, vers l’Allemagne, un espion vietnamien. L’homme est accusé d’avoir participé à l’enlèvement, à Berlin, d’un demandeur d’asile vietnamien à la fin du mois de juillet.

Publicité

L’homme enlevé s’appelle Trinh Xuan Thanh. C’est un ancien cadre du régime communiste vietnamien. Un architecte de formation, figure politique du régime politique et surtout, un ancien membre de la direction de la compagnie nationale de pétrole Petro Vietnam. Ce qui est certain, c’est que Trinh Xuan Thanh était tombé en disgrâce, notamment, selon son avocate allemande, à cause de son soutien au courant réformateur au sein du parti communiste chinois, mais aussi, pour les autorités de Hanoï, pour corruption.

Ces dernières lui reprochent d’être responsable d’une perte sèche de 150 millions d’euros de la compagnie pétrolière lorsqu’il la dirigeait. De plus, il avait été vu au volant d’une voiture de luxe, dans un pays où les apparatchiks sont priés de cultiver la discrétion sur leurs revenus. Poursuivi à partir du printemps 2016, l’homme a fui vers l’Allemagne, où il demande l’asile politique à partir de l’été 2016.

Une disparition mystérieuse

Un couple de promeneurs alerte la police le 23 juillet dernier. Ils viennent d’assister en plein jour et en plein cœur de Berlin à l’enlèvement de deux personnes de type asiatique : un homme et une femme, qui s’avèreront être Tinh Xuan Thanh et sa compagne. Les promeneurs relèvent le numéro de la plaque d’immatriculation, une plaque tchèque. Dès lors, la police est convaincue de l’implication des services de renseignement vietnamien.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux kidnappés passent la frontière à bord d’une ambulance, avant d’être embarqués de force à bord d’un avion vietnamien. Début août, Tinh Xuan Thanh est exhibé à la télévision vietnamienne, où il lit une déclaration de repentance. Il risquerait la peine de mort.

Une affaire bruyante en Allemagne

L’affaire a provoqué une véritable brouille diplomatique en Berlin et Hanoï. Dès l’annonce du rapt, le gouvernement allemand a donné 48 heures au responsable des services de renseignements vietnamiens en Allemagne pour quitter le pays. Berlin, qui est l’un des plus gros pourvoyeurs d’aide au développement au Vietnam, n’exclut pas de réduire la voilure, et menace de conséquences massives.

Surtout, cette affaire a jeté un regard nouveau sur le Vietnam, pays jusqu’alors considéré comme plutôt pacifique. Très fréquenté par les touristes allemands. L’audace de ce rapt, perpétré en plein jour au cœur de l’Europe avait attiré l’attention sur les méthodes du régime vietnamien.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail