Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Migrations en Europe: pour Enrico Letta, il n'y a pas de «solidarité à la carte»

Audio 04:57
Enrico Letta, ancien président du Conseil italien.
Enrico Letta, ancien président du Conseil italien. REUTERS/Remo Casilli

Paris a organisé hier lundi 28 août un mini-sommet sur l'immigration avec ses partenaires allemand, italien, espagnol, nigérien, tchadien ou encore libyen. L'annonce la plus concrète concerne l'envoi de missions de protection au Tchad et au Niger, afin de réinstaller les réfugiés en Europe et accorder un droit d'asile de façon légale et sécurisée. Pour le reste, le sommet a accouché d'annonces très générales. Depuis plusieurs années, l'Europe reste empêtrée dans le casse-tête de l'immigration. L'UE tente des initiatives, souvent en ordre dispersé, multiplie les sommets, les annonces, sans trouver la parade. Pour en parler, notre invité, Enrico Letta, ancien président du Conseil italien et doyen de la Paris School of International Affairs est au micro de Sébastien Nemeth.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.