Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Les disparitions forcées en hausse dans le monde

Audio 03:38
Les portraits des étudiants disparus à Iguala en septembre 2014 sont brandis par la foule le 26 janvier 2015 à Mexico.
Les portraits des étudiants disparus à Iguala en septembre 2014 sont brandis par la foule le 26 janvier 2015 à Mexico. REUTERS/Edgard Garrido

Le nombre de disparitions forcées augmente partout dans le monde ; c’est un cri d’alarme qu’ont lancé les experts des Nations Unies le 30 août, la Journée internationale des victimes de disparitions forcées. Ils exhortent les Etats qui ne l’ont pas encore fait à ratifier la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées, entrée en vigueur en 2010. A ce jour, 57 pays l’ont signée. L’ONU lance une campagne dont l’objectif est de sensibiliser plus d'Etats dans les cinq prochaines années. Houria Es-Slami, présidente du groupe de travail de l’ONU sur les disparitions forcées, est très engagée dans ce combat qu’elle a entamé dans son pays natal, le Maroc.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.