Invité France

Vers la disparition progressive du RSI

Audio 04:01
Le Premier ministre Edouard Philippe, devant un «food truck», le 5 septembre 2017 à Dijon en marge de la présentation du plan de l'exécutif pour les travailleurs indépendants.
Le Premier ministre Edouard Philippe, devant un «food truck», le 5 septembre 2017 à Dijon en marge de la présentation du plan de l'exécutif pour les travailleurs indépendants. JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé ce mardi le plan en faveur des travailleurs indépendants. Deux mesures principales : la suppression en deux ans de leur très critiqué régime social, le RSI, et un « coup de pouce » de 200 millions d'euros via des baisses de cotisations. Plombé par de nombreux dysfonctionnements depuis sa création, le RSI sera bien supprimé à partir du 1er janvier 2018, mais avec une « période transitoire » de deux ans pour intégrer les indépendants au régime général. Quelque 6,6 millions de personnes, actifs, retraités et leurs proches, sont actuellement enregistrés au RSI. Pour en parler, Alain Griset, président de l'U2P, l’Union des entreprises de proximité (artisans, commerçants et professions libérales).