Invité international

Le drame des Rohingyas et le mutisme d'Aung San Suu Kyi

Audio 06:44
Aung San Suu Kyi au Parlement à Naypidaw le 2 mai 2012.
Aung San Suu Kyi au Parlement à Naypidaw le 2 mai 2012. REUTETS/Soe Zeya Tun/File Photo

Depuis le 25 août, environ 370 000 Rohingyas se sont réfugiés au Bangladesh pour fuir les violences en Birmanie. L’ONU réunit ce mercredi son Conseil de sécurité au sujet des persécutions de la minorité musulmane en Birmanie. Pourquoi cette minorité est-elle persécutée ? Alors que l’ONU dénonce un « nettoyage ethnique », comment expliquer le silence d’Aung San Suu Kyi face à ces violences ? Éléments de réponse avec Bénédicte Brac de la Perrière, ethnologue, spécialiste de la Birmanie et chercheuse au CNRS.