Accéder au contenu principal
Invité international

Le drame des Rohingyas en Birmanie peut-il nourrir le jihad?

Audio 08:55
Des réfugiés de la minorité musulmane rohingya ont manifesté devant l'ambassade birmane à Kuala Lumpur, le 8 septembre 2017.
Des réfugiés de la minorité musulmane rohingya ont manifesté devant l'ambassade birmane à Kuala Lumpur, le 8 septembre 2017. REUTERS/Lai Seng Sin

Entre Birmanie et Bangladesh, des centaines des milliers de musulmans sont pris au piège d'un conflit à forte tonalité religieuse: c'est une crise humanitaire qui nourrit indirectement la cause des islamistes extrémistes et le ressentiment anti-occidental. Décryptage avec Wassim Nasr, journaliste à France 24, spécialiste des réseaux jihadistes.

Publicité

« Personne ne naît terroriste, il y a un processus. Il y aura un processus de radicalisation en raison de qui se passe là-bas. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.