Accéder au contenu principal
En sol majeur

Waed Bouhassoun

Audio 49:30
La musicienne syrienne Waed Bouhassoun.
La musicienne syrienne Waed Bouhassoun. (c) François Guenet
Par : Yasmine Chouaki
51 mn

Je sais bien qu’on ne parle que de ça dans nos médias : de la vieille ville de Raqqa détruite par l’EI hier et récupérée aujourd'hui par les Forces démocratiques syriennes… l’oreille du monde, habituée à cette macabre rengaine ne se doute pas qu’en fait la Syrie chante encore. Dedans et dehors. Elle chante l'amour mystique, nichée dans une chevelure ample, un regard montagneux, sur une monture de guerrière druze. Si je vous dis que les chameaux du 8ème siècle sont garés dans ses textes et dans sa vie installée à Paris depuis 2010 : est-ce que vous me croyez ? Si je vous dis que cette chanteuse oudiste n’a qu’une robe à se mettre, celle de la poésie bédouine : est-ce que vous restez ? Oui, je prends ce risque: celui de vous embarquer pendant 1h avec une petite fille syrienne devenue doctorante en ethnomusicologie, et qui irradie le temps de 2 albums intitulésl'âme du luth et La voix de la passion. Waed Bouhassoun est à découvrir dans le cadre du Festival de l’imaginaire jusqu’au 22 décembre 2017, en France.Waed Bouhassoun en vidéo dans le cadre des Nuits du soufisme ici.

Publicité

Les choix musicaux de Wahed Bouhassoun

Waed Bouhassoun Soultan (album La voix de la passion)

Asmahan

Waed Bouhassoun Angoisse

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.