Mémoire d'un continent

Pays de rêve, pays de cauchemar? Le Liberia

Audio 19:30
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf à Addis-Abeba, le 30 janvier 2017.
La présidente du Liberia Ellen Johnson Sirleaf à Addis-Abeba, le 30 janvier 2017. REUTERS/Tiksa Negeri

Le nom « Liberia » a pour racine le mot « Liberté ». La devise de la République proclame fièrement : « L’amour de la liberté nous a amenés ici ». Le pays est né d’un très beau rêve, celui de Paul Cuffe, un nom on ne peut plus akan : faire revenir sur les terres de leurs ancêtres, les Noirs mis en esclavage aux Etats-Unis ! Un rêve qui arrangeait aussi les Blancs racistes, de plus en plus nombreux. Las ! La République indépendante, proclamée en 1847, sera à son tour raciste, car les colons « américano-libériens » refusent aux « indigènes » les droits de la citoyenneté, sur leurs propres terres ! Avec Christophe Naigeon, auteur de Liberia, roman aux Editions Tallandier, Paris, 2017.