Accéder au contenu principal
Afrique économie

Le virus de lac du Tilapia, cause de perte économique au Bénin

Audio 02:14
Une rare livraison de tilapias, 10 cartons pour un client qui en prenait 1000 par semaine, à Cotonou, au Bénin, le 19 septembre 2017.
Une rare livraison de tilapias, 10 cartons pour un client qui en prenait 1000 par semaine, à Cotonou, au Bénin, le 19 septembre 2017. Delphine Bousquet/RFI
Par : Delphine Bousquet
4 mn

Depuis le 28 août dernier, l’importation de tilapia, vivant ou congelé, est interdite au Bénin à cause d’un virus qui sévit dans cinq pays : Israël, Egypte, Thaïlande, Equateur et Colombie. Pour le gouvernement béninois, c’est une mesure de précaution : le virus n’est pas dangereux pour l’homme, mais il peut décimer les populations de tilapia. Ce communiqué n’interdisait pas la consommation ; il a pourtant créé la psychose chez les Béninois. Alors qu’ils raffolent de ce poisson, ils n’en mangent presque plus. Pour les importateurs, qui commandent plusieurs milliers de tonnes par an, mais aussi pour les pisciculteurs, c’est la catastrophe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.