Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Cela cloche chez Angela

Audio 49:30
La chancelière Angela Merkel.
La chancelière Angela Merkel. © AFP/Tobias Schwarz

Ce dimanche 24 septembre 2017, les électeurs allemands se rendent aux urnes pour des élections législatives, dont Angela Merkel devrait sortir une nouvelle fois vainqueur. Sauf surprise majeure, la chancelière allemande se succèdera à elle-même pour un nouveau mandat, le quatrième de quatre ans. Quatre, ce pourrait être un chiffre symbolique puisque l'Allemagne est la quatrième puissance économique mondiale et que le chômage tourne autour de 4%.Tous les bons esprits soulignent la réussite économique de la puissante Allemagne. Symbole du rôle majeur que le pays joue dans l'économie européenne, c'est à Francfort que se trouve le siège de la Banque Centrale Européenne. Et c'est vers Berlin que tous les yeux se tournent quand une question économique importante doit être prise dans la zone euro.Pour un peu, l'Allemagne passerait pour avoir une économie de rêve, pour être le modèle absolu, et on l'a longtemps cru en France où la référence au modèle allemand était une constante du débat public. Mais, ce n'est peut-être plus aussi vrai. La puissante Allemagne donne des signes de faiblesse. Infrastructures en mauvais état, scandale du diesel, population vieillissante, qu'est-ce qui cloche chez Angela ?C'est la question posée tout au long de cette émission par Jean-Pierre Boris aux trois invités de cette émission.

Publicité

- Rémi Lallement est économiste à France Stratégie. Il réalise des travaux d’analyse économique, de prospective et d’évaluation des politiques publiques, concernant l’innovation, l’industrie et les relations internationales (en particulier sous l’angle franco-allemand)

- Guillaume Duval est rédacteur en chef d’Alternatives Economiques et auteur d’un livre intitulé « Made in Germany, le modèle allemand au dela des mythes »

- Anne-Laure Delatte, directrice adjointe du CEPII.

 

Reportages diffusés pendant l'émission :

REPORTAGE NATHALIE VERSIEUX / BERLIN

1 / L'un des grands ratages allemands, ces dernières années, c'est le fiasco qui entoure la construction de l'aéroport de Berlin. Allons voir de plus près ce qui se passe là-bas. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Nathalie Versieux à Berlin.

REPORTAGE YASSINE KHELFA / STRASBOURG

2 / Le test comparatif de la solidité des deux économies, la française et l'allemande, les frontaliers français la font tous les jours. A Strasbourg, on compte 10% de chômeurs... notamment chez les populations jeunes et dans les quartiers prioritaires. Juste en face, dans le Bade-Wurtemberg (Baden Wurtemmbergue): le territoire de l'Ortenau en Allemagne, même bassin de vie et d'emploi que la région strasbourgeoise, mais 3,5 % de chômeurs. Et cette situation profite aux transfrontaliers. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Yassine Khelfa M'Sabah.
 

REPORTAGE AURELIEN DEVERNOIX / FRANCFORT/ La longue marche des constructeurs allemands vers l'électrique

3 / Il y a un secteur où la compétitivité allemande va peut-être être mise en défaut. C'est le secteur automobile. Deux ans tout juste après le début du scandale des moteurs diesel truqués, les constructeurs allemands étaient très attendus au Salon de l'automobile qui se déroule en ce moment à Francfort. Sous une triple pression économique, politique et écologique, Volkswagen, BMW et Mercedes devaient montrer des gages de bonne volonté, en promouvant notamment les véhicules électriques. Ce qu'ils ont fait, tout en affichant leur réticence. Un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Aurélien Devernoix.

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.