Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Yémen: Amal Basha réclame une commission d'enquête internationale

Audio 03:15
Amal Basha dirige l'ONG Sisters Arab Forum for Human Rights, affiliée à la Fédération internationale des droits de l'homme.
Amal Basha dirige l'ONG Sisters Arab Forum for Human Rights, affiliée à la Fédération internationale des droits de l'homme. RFI/Véronique Gaymard

Le Yémen est déchiré depuis trois ans par une guerre qui a fait 8 500 morts et 50 000 blessés dans un pays miné par la pauvreté. Une guerre entre les rebelles houthis et leurs alliés iraniens qui contrôlent le nord du pays, et les forces progouvernementales soutenues par la coalition menée par l’Arabie saoudite au sud, et puis, dans la région de Taez, la présence de groupes armés dont al-Qaïda, des salafistes, ainsi que l’organisation de l’Etat islamique. Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme a lancé un cri d’alarme à nouveau cette semaine, alors que des enfants ont encore été tués par des bombardements des deux côtés. C’est la pire crise humanitaire avec plus de 850 000 cas de choléra. Le Conseil des droits de l’homme réuni à Genève étudie une résolution pour demander une commission d’enquête internationale. C’est ce que souhaite Amal Basha, de l’ONG Sisters Arab Forum for Human Rights, une organisation de droits de l’homme yéménite.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.