Accéder au contenu principal
Reportage France

A Paris, une «chasse à l'homme» qui continue pour rendre les migrants invisibles

Audio 02:35
Depuis le dernier démantèlement de campement de fortune en août dernier, les effectifs policiers ont été renforcés.Médecins du monde dénonce une chasse à l'homme... qui viserait à rendre les migrants invisibles.
Depuis le dernier démantèlement de campement de fortune en août dernier, les effectifs policiers ont été renforcés.Médecins du monde dénonce une chasse à l'homme... qui viserait à rendre les migrants invisibles. ©Medecins du monde
Par : Alice Pozycki
4 mn

A Paris, le centre de premier accueil pour migrants situé dans le nord de la capitale, Porte de la Chapelle, est saturé. Actuellement, les exilés doivent patienter plus d'un mois avant' d'être pris en charge. En attendant, ils errent donc dans les rues. Mais depuis le démantèlement en août dernier du camp de fortune situé à proximité du centre d'accueil parisien, la police fait en sorte qu'aucun point de fixation ne se reforme dans la capitale. Au point que certaines associations comme Médecins du Monde dénoncent une « chasse à l'homme » et un « harcèlement ».

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.