Accéder au contenu principal
Afrique économie

Le Bénin voudrait développer la filière de la transformation du cajou

Audio 02:15
Le tri de la noix de cajou dans une entreprise de décorticage de la noix.
Le tri de la noix de cajou dans une entreprise de décorticage de la noix. AFP/GEORGES GOBET
Par : Delphine Bousquet
4 mn

La 11e conférence de l’Alliance africaine pour le cajou s’est tenue à Cotonou au Bénin la semaine dernière. Parmi les thèmes abordés : la transformation. L’Afrique, c’est 60% de la production mondiale et seulement 5% sont transformés sur place. Le continent expédie les noix de cajou brutes en Inde et au Vietnam qui revendent ensuite les amandes. C’est donc un enjeu pour garder la valeur ajoutée, comme au Bénin, 3e producteur en Afrique de l’Ouest, derrière la Côte d’Ivoire et la Guinée Bissau.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.